Suite à la signature par les partenaires sociaux des accords conventionnels du 03/02/22, le CNR vient de publier une note sur l’incidence de ces accords sociaux sur les coûts d’exploitation des PL en longue distance et en régional.

Sont impactés non seulement les coûts de personnel de conduite, mais aussi les postes maintenance et structure via les coûts de personnel d’atelier et administratif.

Pour rappel, le volet rémunération des accords prévoit 2 revalorisations successives des minima conventionnels de rémunération : + 5 % à compter du 1er février 2022 puis + 1 % à partir du 1er mai 2022.

Les surcoûts directs de personnel liés à ces revalorisations salariales sont amplifiés par la diminution mécanique des allègements Fillon générée par une hausse de rémunération.

Un autre volet des accords concerne le renforcement de la protection sociale (garantie incapacité de travail et complémentaire santé), avec pour conséquence le relèvement des taux de cotisations employeurs pouvant aller jusqu’à + 0,45 point à partir du 1er juillet 2022.

A terme, au 1er juillet 2022, le coût de personnel de conduite (salaires + charges) enregistrera une hausse voisine de + 10 % par rapport à janvier 2022.

L’incidence spécifique sur le coût de revient hors gazole des PL s’élèvera à + 3,8 % en Longue distance ensemble articulé, à + 4,5 % en Régional ensemble articulé et + 5,1 % en Régional porteurs.

CNR – Incidence des accords sociaux du 3 février 2022