Le gouvernement a annoncé  que la hausse de TICPE du gazole non routier, servant majoritairement dans le bâtiment et les travaux publics mais également dans les transports frigorifiques, initialement prévue au 1er juillet 2021, est repoussée au 1er janvier 2023.

Pour rappel, la hausse de TICPE devait initialement s’effectuer de façon progressive en trois étapes : 1er juillet 2020, puis 1er janvier 2021 et enfin 1er janvier 2022.

L’année dernier les députés avaient finalement voté un amendement supprimant le tarif réduit de TICPE en une seule fois au 1er juillet 2021.

Cette échéance est donc repoussée au 1er janvier 2023.