Le ministère du travail, à la suite d’une réunion avec les partenaires sociaux, a confirmé la reconduction sur 2021 de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (prime MACRON), défiscalisée dans la limite d’un plafond de 1 000 €, pour les salaires allant jusqu’à 3 SMIC.

Le plafond de la prime pourra être porté à 2 000 € si l’entreprise ou la branche s’engagent formellement à des actions de valorisation de ces travailleurs (accord de méthode au niveau de la branche ou de l’entreprise s’engageant à entreprendre des actions en ce sens). Le plafond de 2 000 € pourra également bénéficier aux salariés dont l’entreprise est couverte par un accord d’intéressement en vigueur.

La prime pourrait être versée jusqu’à début 2022.

Le dispositif pourrait être applicable rétroactivement pour les primes versées à partir du dépôt du projet de loi qui n’interviendra qu’à l’été.