Comme indiqué dans notre note d’info du 16/03, un décret du 31 mars 2021 prolonge les aides exceptionnelles à l’embauche des jeunes jusqu’au 31 mai 2021.

Le décret proroge également l’aide exceptionnelle à l’embauche d’alternants (contrat d’apprentissage et contrat de professionnalisation) jusqu’à la fin de l’année.

  • Aide exceptionnelle à l’embauche de jeunes de moins de 26 ans jusqu’au 31 mai 2021 :

Rappel : Elle concerne l’embauche des jeunes de moins de 26 ans (à la date de signature du contrat) en CDI ou en CDD d’au moins 3mois dont la rémunération est au plus égale 1,6 Smic.

L’aide est plafonnée à 4 000 € pour un même salarié.

Elle est due à compter du premier jour d’exécution du contrat et versée à raison de 1 000 € au maximum par trimestre, dans la limite d’un an.

Elle est proratisée en fonction de la durée effective de travail et de la durée du contrat de travail.

  • Aide majorée à l’embauche de jeunes de moins de 26 ans en emplois francs jusqu’au 31 mai 2021 :

Rappel : l’aide emplois francs a été généralisée à l’ensemble des QPV (quartier prioritaire de la ville) du territoire depuis le 1er janvier 2020 et jusqu’au 31 décembre 2021.

Le montant de cette aide est fixé à :

  • 5 000 euros par an pendant trois ans maximum pour une embauche en CDI

ou

  • 2 500 euros par an pendant deux ans au maximum pour une embauche en CDD d’au moins six mois.

Le gouvernement a décidé, il y a quelques mois, de revaloriser son montant pour la première année d’exécution du contrat.

Le décret du 31 mars 2021 maintient cette revalorisation pour les contrats conclus jusqu’au 31 mai 2021 inclus.

Ainsi :

  • Pour un recrutement en CDI à temps complet, cette aide est portée à 7 000 € la première année (puis 5 000 euros les deux suivantes, dans la limite de 3 ans).
  • Pour un recrutement en CDD d’au moins 6 mois à temps complet, l’aide est portée à 5 500 euros la première année (puis 2 500 euros l’année suivante).
  • Prolongation de l’aide exceptionnelle à l’embauche d’alternants (contrat d’apprentissage et contrat de professionnalisation avec salariés de moins de 30 ans) jusqu’au 31 décembre 2021 :

Rappel : le montant de l’aide varie selon l’âge de l’apprenti ou du salarié en contrat de professionnalisation :

  • 5 000 € s’il a moins de 18 ans
  • 8 000 € s’il a 18 ans et plus

L’aide forfaitaire est versée par l’État aux entreprises au titre de la première année d’exécution du contrat.

Pour les contrats d’apprentissage conclus entre le 1er mars et le 31 décembre 2021, l’aide est versée uniquement pour les contrats visant un diplôme ou un titre équivalant au moins au niveau 5 (Bac+2).

Pour les entreprises de plus de 250 salariés, le bénéfice de l’aide est conditionné à un quota d’alternants dans l’entreprise (pour plus de précision, nous consulter).