Un projet de décrets prévoit de reporter d’un mois, soit au 1er mai 2021, les règles actuelles de prise en charge de l’activité partielle pour les entreprises et les salariés :

  • reste à charge nul pour les entreprises des secteurs protégés (Taux d’allocation à 70% à secteurs S et S bis, dont TRV)
  • reste à charge de 15 % pour les autres secteurs (Taux d’allocation à 60% àTRM)
  • maintien de l’indemnité à 84 % du salaire net pour les salariés